Le Seneffe Festival, c’est fini


17 novembre 2019

Après 10 ans d’existence, le Seneffe Festival ne connaitra pas de nouvelle édition par manque de moyens. Une décision difficile à prendre pour les organisateurs, mais qui est réfléchie.

Une dernière édition en apothéose, mais trop risquée ?

Le Seneffe Festival (anciennement Cover Festival) était passé à deux scènes et deux jours en 2017. Tous les signaux étaient au vert pour en faire davantage et propulser le festival dans une autre dimension. Cette année, l’événement étalé sur trois jours et le déménagement au Château de Seneffe ont assuré un show magique. Côté artistes, on a pu compter comme chaque année sur la présence de plusieurs groupes de covers et de nombreux artistes belges, ainsi que pour la première fois d’artistes internationaux comme Kyo, Manau, Mosiman et Magic System !

Seulement voilà, une telle organisation nécessitait des moyens très importants pour accueillir tous les festivaliers (17 000 cette année) avec une belle affiche et en toute sécurité.

Financement participatif : on y était presque !

Le 4 novembre dernier, l’organisation avait lancé une campagne afin de rendre le festival financièrement participatif. On le sait, un événement comme celui-ci demande d’énormes ressources financières et, pour pouvoir évoluer sereinement, l’organisation avait besoin de lever un tapis de sécurité. L’objectif à atteindre était de 120 000 € et la date limite pour soutenir le festival était fixée vendredi à minuit.

Avec 70% récoltés jeudi après-midi, la tendance était positive et l’organisation y croyait. Néanmoins, à la clôture le vendredi soir, la promesse de financement était arrêtée à la somme de 90 000€, soit 75% du montant nécessaire.

Cet argent a été récolté grâce au soutien des nombreux bénévoles désireux de voir continuer leur festival. Beaucoup d’autres personnes de la région ont aussi participé à cette récolte, soucieux de voir perdurer l’un des événements phares de la région.

Après un week-end dans le doute, Florian et Félicien Jacques, les deux frères co-organisateurs du festival, ont pris une dure, mais sous doute sage décision de ne pas poursuivre l’aventure.

Le Seneffe Festival restera néanmoins dans les esprits des Seneffois, des 100 artistes et 42 000 festivaliers présents sur les dix dernières années et des 500 bénévoles présents pour la dernière édition.


Lucas Dehoux et Nicolas Boulart
Crédit photo : Seneffe Festival