Pont-à-Celles devient la première administration communale wallonne à proposer le télétravail


27 novembre 2019

A partir du 1er janvier 2020, les employés de l’administration communale de Pont-à-Celles pourront effectuer du télétravail. Cette nouveauté s’inscrit dans le plan de transformations managériales initié en 2016.

Ce projet managérial a démarré par la constitution d’une charte de valeurs par les employés. En effet, l’ensemble du personnel communal s’était rencontré lors de différents ateliers afin de définir les valeurs caractérisant le projet pour l’administration communale. Les employés avaient alors fait part de leur besoin de plus de confiance, de souplesse et de flexibilité dans leur travail. Les changements de fonctionnement ont donc été construits en équipe et validés par les agents.

Changements fonctionnels

Les horaires de travail ont été assouplis afin que chaque employé puisse agencer sa journée comme il le souhaite. Néanmoins, chacun reste responsable du bon fonctionnement de son service surtout si celui-ci est ouvert au public.

De plus, les agents de service vont dorénavant participer au processus de recrutement. L’idée est de leur permettre de mieux évaluer les besoins de leur équipe et de valoriser leur avis. Depuis peu, ils participent également au recrutement de leur responsable.

Des « petits cailloux »

Le personnel a été invité à participer à la campagne des « petits cailloux » qui proposait à chacun d’identifier des éléments qui pouvaient les limiter dans leur travail ou qui représentaient des sources de contrainte. Suite à cette expérience, de nombreuses solutions ont été apportées sur le court terme et des propositions ont été étudiées afin d’améliorer les conditions de travail des agents.

Dans cette optique, la commune de Pont-à-Celles a donc décidé de permettre un télétravail occasionnel. En effet, le nombre d’agents et l’obligation pour les services communaux de rester ouverts au public justifient ce choix. Toutefois, ces nouvelles mesures devraient offrir davantage d’autonomie aux employés et leur permettre de mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie privée.

Julia Vanderborght

Crédit photo : pixabay